LE BOITIER

J' ai fait une rubrique spéciale pour le boîtier car sa protection est très importante.

Comme beaucoup d'entre nous, nous avons utilisé des boîtiers de jonction qui offrent l'avantage d'une certaine étanchéité. IP55.
Sur mon île, j'ai trouvé un boîtier de 235 mm de haut sur 180mm de large et 90mm de profondeur.
Si j'avais pu trouver un peu moins large, et un peu moins profond, cela aurait été mieux.(mais pour 5 euros on fait avec.)
.

la protection

Nous sommes dans un milieu très agressif, UV, humidité, air salin, etc.. et les plastiques exposés au soleil ou à la lune, au froid, à la pluie, deviennent friables et cassables. Il est donc recommandé de les protéger par une peinture adéquate. Après avoir poncé avec un abrasif le boîtier, J'ai utilisé un primaire époxy bi-composant (type jotamastic de chez Jotun) et une peinture de finition également bi-composant époxy anti uv (genre  Penguin Hard Top de chez Jotun)  etc.. que nous utilisons pour nos coques de voilier.  Cette protection a été réalisée après avoir fini l'aménagement intérieur et tout re-démonter.

le boîtier  isolation IP55

Cliquez pour agrandir l'image
on voit le trou fait à la scie cloche 32mm pour passer le presse-étoupe dont le diam extérieur est de 30mm et diam intérieur de 23 parfait pour passer le tube de cuivre de 22.

Vérification que tous les éléments vont tenir dans                            le sens de la hauteur

Cliquez pour agrandir l'image
cliquer pour agrandir

Presse-étoupe idéal si vous en trouvez un

Cliquez pour agrandir l'image
qui permet de passer un tube de 22mm

Passe-coque pour bateau

Cliquez pour agrandir l'image
je les ai raccourcis à la scie à métaux et sont devenus des presse-étoupes  parfaits.
diam inter.23mm.
      cliquer  toujours pour agrandir

préparer une barre verticale

Cliquez pour agrandir l'image
Une barre verticale en bois de renfort est nécessaire non seulement pour le soutien du boîtier mais pour éviter les déformations de l'antenne compte tenu des chocs du bateau sur l'eau. Après usage, je verrai s'il faut en rajouter sur le plan horizontal.
Cette barre en bois, a été traité pour lui éviter de pourrir par l'humidité avec des produits adéquates de chez JOTUN pour le bois ( vizir et benar ) .

TRES IMPORTANT :    l' ÉTANCHÉITÉ

Cliquez pour agrandir l'image
On est sur l'eau et on se prend des trombes sur la tête de temps en temps.

Ce type de boîtier , IP55 ou 65, c' est bidon . En effet , le joint torique qui fait le tour du boîtier passe par des angles droits etc..et cela n'est jamais bon. La vraie étanchéité avec un joint , c'est le rond. Les plongeurs cinéastes vous le confirmeront. les boîtiers pros sont ronds.
J'ai donc procédé de la façon suivante :
Au niveau de mes presse-étoupe et des tubes rentrants, j'ai fait une isolation avec du sikkaflex 291 et joints en caoutchouc à l'intérieur du boîtier et sikkaflex 291 également au niveau de toutes les vis du support du petit moteur. La sortie du câble du moteur via un petit tube noyé dans du sikka et une gaine thermo rétractable pour l'extérieur..
Au niveau du couvercle , une fois fermé, un large filet de sika en sus tout le tour du pourtour du couvercle pour une sécurité supplémentaire.
Ensuite le boîtier a été peint - primaire époxy - et ensuite peinture époxy anti uv bi-composant.

le joint du couvercle : se méfier.

Cliquez pour agrandir l'image
il suffit d 'une mauvaise position, et on coince ou on aplatit le joint et terminé l' étanchéité !. Il n'y a que le rond qui se positionne bien. bref il faut faire avec et améliorer le système. Avec les tubes : aucun soucis avec le sikka 291 . On ne le voit plus sur la photo , mais le joint d' origine du couvercle du boîtier, une extrémité ne rejoignait pas l'autre , il manquait 1 cm !!. J'ai réparé en comblant cette partie d'un filet de sikka.
Après, peinture, j'ai posé un large filet de sikalfex 291  tout le tour du boîtier par sécurité supplémentaire.

Le joint en caoutchouc intérieur

Cliquez pour agrandir l'image
je les ai fabriqués moi-même avec des chutes de bandes d'un zodiac mis à la poubelle.

Étanchéité au niveau Presse-Étoupe

Cliquez pour agrandir l'image
On pose le sikka tout autour de la bague extérieure et on positionne avec une très légère pression sans plus le presse-étoupe : on ne sert pas le contre écrou intérieur. on attend 2 à 3h que le sikka durcisse et ensuite on met le contre écrou et on sert. Là on a une bonne étanchéité. Si on sert immédiatement, on écrase le sikka qui fuit des bords , des sillons vont se produire : étanchéité =0 .

le boîtier terminé

Cliquez pour agrandir l'image
J'ai fait une passe extérieure de sikka avec le doigt pour aussi bien rendre étanche  le boîtier et notre presse-étoupe.
Cliquez pour agrandir l'image

étanchéité au niveau des tubes

Cliquez pour agrandir l'image

étanchéité au niveau du couvercle

Ce que je pense sur ce boîtier

Compte tenu de l'épaisseur des parois ,( à peine 2 mm)  je suis sur que ce boîtier ne tiendra pas le choc sur le bateau et vais en construire un moi-même avec du pléxi de 5 et 10 mm pour les cotés recevant les tubes.
Pour celui-ci, je vous donnerai les résultats après usage et quelques milles parcourus.
Mais quand je vois le boîtier se déformer rien qu'en bougeant l'entrée des  tubes, j'ai des doutes .... ça risque de craqueler au niveau des entrées des tubes...et ce malgré l'équerre de soutien en dessous du boîtier et de la planchette  pour le dessus. Il est parfait au QRA et sur la terrasse. En haut d'un mât sur un bateau .../... ?

un coup de peinture

Cliquez pour agrandir l'imageAprès joint sika et après traitement primaire bi-composant, un petit coup de peinture de finition anti uv en même temps que la coque du bateau.
Ce genre de peinture est polyuréthane.
Cliquez pour agrandir l'image

photos des soutiens du boîtier

LE CONDENSATEUR


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : mardi 12 avril 2016